Vocabulaire de séries

Il est parfois difficile de s’y retrouver dans les nombreuses appellations de genres de série. Quelle est la différence entre de la fantasy et de la science-fiction ? Une comédie et une dramédie ? Décryptage une fois pour toutes des types de séries.

Drama

Genre le plus répandu, en cherchant sur internet on en trouve la définition suivante :

 A serious narrative work or program for television, radio, or the cinema.

Un drama c’est une série narrant des évènements le plus souvent fictifs de manière sérieuse. C’est donc toutes les séries en dehors des comédies, dire d’une série qu’elle est un drama ne donne donc que peu d’information quant à son contenu. De manière classique un drama a une durée supérieure à 45min, les formats courts étant réservés aux séries comiques.

Exemple de dramas : The good wife, Orange is the new black,…

TheGoodWife

The Good Wife – drama

Comme vous le savez bien, le drama possèdent plusieurs sous-genres qui sont pour la plupart assez simple à comprendre. Un drama historique situera sa narration dans le passé en étant fidèle à l’époque (marco polo), un drama judiciaire s’intéressera à des évènements relatant le procès de criminels (How to get away with murder) tandis que le drama policier se focalise sur la traque et l’arrestation de criminels (The fall). De la même manière, un drama médical prendra sa narration dans le milieu médical en hôpital ou dans une pratique privée (Dr House), un drama politique nous fait découvrir les dessous du pouvoir (House of Cards) etc… Mais ces sous-genres ne sont pas les seuls, s’en suit 6 types de drama sur lesquels nous passerons plus de temps.

Thriller

Le thriller utilise le suspense ou la tension narrative afin de tenir en haleine le spectateur jusqu’au dénouement de l’intrigue. Chaque série utilise sa propre boite à outil pour le faire : omission d’information, fausses-pistes ou bien cliffhangers. Souvent ces séries sont des séries policières ou d’action puisque la narration s’y prête bien.

Exemples : Homeland , Breaking Bad

Aventure/action

Ces séries, comme les films du genre, utilisent l’action comme principale source de divertissement. Les personnages sont confrontés à un contre la montre permanent afin de réaliser leurs objectifs.

Exemples : 24, The BlackList.

Fantastique/Fantasy

Une série est fantastique lorsque son histoire principale repose sur des éléments magique ou surnaturels (magie, monstres, démons..), le fantastique ne touche ni à la science ni au macabre, domaines privilégiés des deux sous-genres suivants. La plupart des récits fantastiques se situent dans un monde imaginaire ou les règles sont basées sur l’existence d’éléments magiques.

Exemples : Game Of Thrones, Supernatural

Science-fiction

La science-fiction fait appel à la science afin de donner une explication rationnelle à l’introduction d’éléments non réalistes dans le récit : voyages dans le temps, dimensions parallèles, utilisation du futur, avancées technologique… La science-fiction se distingue de la fantasy car cette dernière introduit des éléments inexplicables rationnellement au récit.

La science-fiction est un genre vaste, permettant aux scénaristes un imaginaire infini, de nombreux sous-genres existent et bien que le plus souvent utilisés afin de décrire les livres de sci-fi, ils sont parfois utilisés dans le cadre de séries. Quelques exemples sont donnés dans le paragraphe suivant.

stargateSG1

Stargate SG1 – space opéra

La hard science-fiction exige que son récit soit plausible avec les connaissances scientifiques actuelles (Orphan Black), le voyage dans le temps base son récit sur le voyage dans le passé afin de permettre/d’empêcher un ou des évènements (12 Monkeys), l’uchronie modifie l’issue d’une situation historique et en imagine les conséquences possibles (sliders), le cyberpunk lui décrit de manière négative un monde futuriste (le plus souvent proche et technologiquement avancé) autour des thématiques du hacker, de l’intelligence artificielle ou des multinationales (Continuum). Le space opéra sous-genre très prisé pour les séries, base son intrigue autour de voyages interplanétaires ou interstellaires, créant une mythologie complexe au fur et à mesure des rencontres (star trek, Stargate SG1…). Genre moins connus le planet opéra situe son action sur une planète éloignée que les personnages doivent le plus souvent explorer (Halo : nightfall). Dernier sous-genre très utilisé ces dernières années, la science-fiction post apocalyptique (post-apo) qui prend sa racine après une catastrophe ayant détruit le monde tel que nous le connaissons : guerre (Jericho), épidémie (Jeremiah) ou arrivée d’extra-terrestres (falling skies), ces séries mettent le plus souvent en scène un groupe de survivants tentant de garder leur civilisation intacte dans un monde avec une réalité physique difficile.

Exemples : BattleStar Galactica, Real Humans

Epouvante/Horreur

Genre encore peu utilisé pour les séries, le but d’une telle série est clair : effrayer, faire peur, surprendre le téléspectateur en introduisant chez celui-ci un sentiment de terreur. Pour ce faire plusieurs procédés peuvent être utilisés, le plus souvent en introduisant des éléments surnaturels.

Exemple : American horror story

Teen Drama

Comme son nom l’indique c’est un drama pour ados, les personnages sont eux-mêmes des adolescents et doivent gérer en plus de l’intrigue principale des problèmes d’adolescents classiques : prise d’indépendance, premiers amours…

Exemples :Pretty litlle liars, Faking it, Buffy the Vampire Slayer.

prettylittleliars2

Pretty Little Liars – Teen Drama

Et voilà ceci conclue la longue liste des types de dramas, afin de compliquer les choses un show peut aussi se trouver à l’intersection de deux genres : historique/policier, teen drama fantastique (bitten)…

Dramédie

Une dramédie, mot formé par drama et comédie, est, comme son nom l’indique un drama comique. Ni drame à cause de son élément comique, ni comique de par sa storyline  sérieuse, ce genre est bel et bien un hybride des deux. Les séries de ce genre jouent sur les deux tableaux, elles traitent des sujets sérieux tout en maîtrisant leur traits l’humour, en général le format de ces série est long (comme un drama plus classique)

Exemples : Ally mac beal, Drop Dead Diva

 

Sitcom / comédie

Série à l’épisode de durée courte (20 min) elle traite de sujet plus léger et a pour but de faire rire le téléspectateur. Généralement, une unité de lieu est gardée (peu de décors) permettant des coûts de production plus bas (on se rappelle tous du Central Perk de Friends). Ces séries peuvent (mais pas obligatoirement) avoir recours à des rires enregistrés d’un public ayant vu l’épisode sur le plateau de tournage ou lors d’une projection.

Exemples : The Big Bang theory, Friends

Comédie romantique

La comédie romantique est une comédie donc l’intrigue principale est basée sur un couple ou la recherche de l’âme sœur.

Exemples : A to Z, You’re the worst

Soap Opera

Format de série bien à part, adapté pour les femmes aux foyers du siècle dernier, un épisode d’une durée de 20 minutes est diffusé par jour à la même heure. Son intrigue est complexe, mettant en jeux de nombreux personnages et se focalisant généralement sur l’amour, l’argent ou le pouvoir. Ces séries plutôt ringardes aujourd’hui ne sont plus vraiment au goût du jour.

Exemples : Dallas, Les feux de l’amour

DallasCast

Cast de Dallas – Soap Opéra des années 80

 

Telenovela

Type Soap Opera développé dans les pays hispanophones dont elles ne sont différentes que par le traitement culturel de la storyline, le thème de ces séries est le plus souvent un amour impossible. Les telenovelas inspirent de plus en plus les shows américains (Jane the virgin, devious maids).

 

Documentaire

Une série documentaire est une série qui relate de faits réel afin de les transmettre aux téléspectateurs. C’est un genre encore peu développé mais qui n’appelle qu’à être utilisé, le succès de Cosmos pourrait être un déclencheur.

Exemple : Cosmos a space time odyssey.

 


Mes genres de prédilections sont la science-fiction, la fantasy et les comédies. Quels sont les vôtres ?

Publicités

8 réflexions sur “Vocabulaire de séries

  1. Depuis que j’ai découvert Looking, je suis devenue fan du format en 30 minutes. J’ai de plus en plus de mal à rester longtemps devant ma télé c’est dramatique 😦 (mais du coup, dans quelle catégorie mettre Looking ? 😛 )

    J'aime

    • C’est vrai qu’il y a toujours des exeptions ! Comme Chosen qui est clairement un thriller mais en format 20 min :/.
      Dans le cas de Looking je n’ai jamais vu mais de ce que j’en sais c’est une comédie dramatique non ?
      Sinon moi aussi j’ai la bougeotte devant ma télé, 45 min ça passe encore mais les formats d’une heure sont durs pour moi ^^

      J'aime

  2. Pingback: Continuum : bilan et récap de la série qui fait voyager dans le temps | A Lost Critic

  3. Pingback: How To Get Away with Murder ou comment s’en sortir avec un scénario classique | A Lost Critic

  4. Pingback: TFSA #4 : Non Non ne t’en va pas ! | A Lost Critic

  5. Pingback: Nostalgie : pourquoi découvrir Sanctuary ? | A Lost Critic

  6. Pingback: TFSA #176 – Séries de SF préférées | A Lost Critic

  7. Vous n’êtes pas si loin que ça de bien définir ce que vous tenter d’expliciter. Quelques faux pas, quelques approximations, c’est toujours à côté, mais pas si loin que ça. L’univers télévisuel étant autant approximatif que le domaine littéraire est explicatif, vous ne pouviez pas faire mieux de toute façons.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s