12 Monkeys, un remake avec de bons débuts !

12 Monkeys est une série inspire du film du même nom, le projet a été longtemps présent à l’esprit de ces créateurs : Terry Matalas et Travis Fickett. Il semble en effet qu’une telle série leur soit venu à l’idée il y a 5 ans. Il a fallu attendre que le public et Syfy soient prêts pour commencer le projet.

Nous sommes en l’an 2035. Les quelques milliers d’habitants qui restent sur notre planète sont contraints de vivre sous terre. La surface du globe est devenue inhabitable à la suite d’un virus ayant décimé 99% de la population. Les survivants mettent tous leurs espoirs dans un voyage à travers le temps pour découvrir les causes de la catastrophe et la prévenir. C’est James Cole, hanté depuis des années par une image incompréhensible, qui est désigné pour cette mission.
(source : Allociné)

12Monkeys_gallery_101Recap_02

James Cole et Cassandra Railly

La série n’est pas une copie du film

Tout d’abord la série souhaite s’éloigner du film. En effet, ici, la série est inspirée du film mais ne reprend pas tous ces éléments. Dans un premier temps le personnage de James Cole est différent, de malade mental forcé à retourner dans le passé il devient homme repentit choisissant cette mission en cherchant le pardon pour ses crimes, le futur a fait de lui un homme supérieur tant physiquement que mentalement. Un autre exemple, le Dr. Raily est virologue dans la série au lieu de Psychiatre, sa relation avec Cole est aussi différente, plus à même de l’aider elle accepte très rapidement de l’aider dans sa recherche. Ce n’est pas le seul personnage qui est modifié, Goines est une femme dans la série, un homme dans le film (Brad Pitt). De plus, dans le film nous n’avons qu’un aperçu rapide du futur, la série nous promet d’en révéler beaucoup plus sur le monde post-apocalyptique imaginé.

Le futur post-apocalyptique enfin dévoilé

C’est justement l’une des forces de la série, elle nous présente un futur dystrophique où Jones, une physicienne de renom mène les opérations. La série promet de nous donner les clefs afin de comprendre le monde du futur ainsi que la technologie qui permet à Cole de voyager dans le temps. Dans ce pilot nous découvrons un futur mystérieux baigné dans une ambiance particulière empruntée au film qui n’est pas pour nous déplaire. Comme dans le film, seulement des fragments de connaissances ont survécu jusqu’en 2043 rendant l’enquête de Cole plutôt difficile.

12Monkeys_gallery_101Recap_19

James Cole rentrant en 2043 faire son rapport

Une enquête captivante sur des décennies

La mission de Cole est simple, trouver et éliminer l’homme qu’il croit responsable de l’épidémie. Néanmoins il se rend rapidement compte que les choses ne sont pas aussi simples. Nous sommes lancés dans une enquête sur plusieurs décennies où chaque bribes d’informations est très difficile à trouver et encore plus à interpréter. Le téléspectateur que nous sommes ne peut qu’être accroché par cette enquête attisant notre curiosité.

La série réussit brillamment l’exploit de ne pas être une copie du film tout en étant assez proche pour nous promettre d’élucider les nombreux mystères de celui-ci. En effet, le film nous laisse avec un tas de questions que la série promet d’adresser que ce soit dans la lignée du film ou non.

Un casting qui ne demande qu’à s’exprimer

Le casting de la série est bon, deux acteurs excellents sont présentes, Zeljko Ivanek (leland Frost) est grandiose en méchant, rôle qui lui va toujours comme un gant et Barbara Sukowa (Jones) done un ton juste, une ambiance particulière au futur. Par contre Amanda Schull (Cassandra Railly) laisse un peu à désirer dans ce pilot, on ne ressent pas assez sa détresse, son incompréhension face à l’arrivée de Cole dans sa vie et Aaron Stanford fait un voyageur dans le temps crédible et cohérent sans étincelles pour le moment. Par contre, nous ne pourrons valider le choix de Goines en femme (Emily Hampshire) que la semaine prochaine, lors du second épisode.

12Monkeys_gallery_101Recap_15

James Cole et Leland Frost premier face à face

En Bref,

En bref, 12 Monkeys est un bon divertissement. Avec une esthétique, une ambiance particulière dans le futur, il ne lui reste plus qu’à trouver le même ton dans le présent. L’histoire est intéressante et recèle de mystère qui ne demandent qu’à être dévoilé, l’enquête de Cole et Cassandra promet pleins de rebondissements captivants entre 1995 et 2043. Je continuerai définitivement à regarder cette série que je conseille bien sûr aux fans du film, de science-fiction mais aussi de policier.

Il est aussi important de noter que Syfy fait de gros efforts afin de fournir du contenu inédit en dehors des épisodes, on peut ainsi découvrir un calendrier des différents événements marquant de l’histoire et de ‘enquête, les voyages dans le temps de Cole ainsi que des vidéos supplémentaires. Je vous encourage vivement de faire un tour sur Syfy.com !

Et vous avez-vous aimez ce pilot ?

A Lost Critic

Restez connecté sur facebook, twitter ou google+.

(images : Syfy.com)

Publicités

9 réflexions sur “12 Monkeys, un remake avec de bons débuts !

  1. Je viens de le regarder et j’ai vraiment bien aimé. Par contre je n’ai pas vu le film donc ça me laisse la surprise XD J’espère que la chaine saura être à la hauteur du potentiel de la série !

    J'aime

  2. J’ai vraiment été surprise en bien parce que je craignais un peu le pire avec Syfy aux manettes… et finalement je me suis faite happée par l’épisode au point de ne pas voir le temps passer et d’avoir très envie de regarder la suite (l’épisode 2 ne va pas attendre longtemps !).

    J'aime

  3. Pingback: Z Nation, Ascencion et 12 Monkeys: flop ou succès? | Les Tagueurs de Séries

  4. Pingback: 12 Monkeys – irrégulière mais captivante première saison ! | A Lost Critic

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s