A to Z saison 1 : banale mais mignonne

AtoZ_thumbA to Z c’est une comédie d’NBC de la rentrée 2014, non annulée mais non renouvelée ni même confirmée pour une seconde saison, son dernier épisode produit a été diffusé jeudi (22/01) dernier.

Andrew et Zelda vont sortir ensemble pendant huit mois, trois semaines, cinq jours et une heure. Ce programme de télévision, diffusé sur NBC, est le récit détaillé de leur histoire… de A à Z ! (source : Allociné)

A to Z est une comédie romantique plutôt classique avec un modèle inspiré de How I Met Your Mother, mais qui contrairement à celle-ci n’a pas su trouver son public. Je vous en avais parlé lors de la sortie des premiers épisodes prometteurs. Après un bon début a plus de 4 millions de téléspectateurs en direct, A to Z a vu son audience se réduire comme peau de chagrin a à peine 2 millions de téléspectateurs dont 0.6 dans la cible 18-49. Bien que cela puisse être attribué à plusieurs facteurs dont la présence du trio de Shonda Rhimes sur une autre chaîne au même moment il est clair qu’A to Z n’a pas convaincue.

Comédie inspirée de How I Met your Mother

A to Z ne peut que faire penser à How I Met Your Mother qui s’est terminée en mars 2014. Premièrement comme dans la comédie à succès, l’histoire nous ai présenté par une voix off venant du futur et donc omnisciente. Ensuite la fin, le but d’A to Z nous ai déjà connu, étudier de A a Z la relation d’Andrew et Zelda (à la place de a rencontre avec la mère des enfants de Ted). Et comment ne pas remarquer que l’actrice jouant Zelda est la même que celle jouant la fameuse mère dans HIMYM.

Toutefois, A to Z arrive à se différencier de son modèle. Par exemple on ne suit pas un couple d’amis un peu foufou lors de leur jeune trentaine à New York mais un couple ainsi que leur entourage. Les personnages secondaires n’ont rien à voir avec ceux de HIMYM ainsi que les intrigues principales des épisodes.

Un couple mignon, des personnages secondaires drôles

A to Z

Andrew et Zelda un couple qui s’assemble parfaitement !

Andrew et Zelda est un couple à l’alchimie parfaite, c’est un couple mignon dont on ne peut imaginer la séparation dès le second épisode. Toutefois ni les personnages, ni les intrigues ne sont spécialement comique. Andrew et Zelda apportent le romantisme et les autres personnages l’humour. Comme lors des prises de paroles de Big Bird la patronne d’Andrew où on ne peut que sourire face à son sens du business, ou lors de l’apparition du couple de l’IT à la fois totalement complémentaire mais sans aucune alchimie. D’ailleurs on remarque au fur et à mesure des épisodes que ces personnages prennent plus de place, leur permettant de développer leurs propres intrigues séparée d’Andrew et de Zelda. Les personnages secondaires sont ceux qui apportent à la série sa légèreté et sa fraîcheur ainsi que son originalité.

L’originalité dans la forme et non le fond

L’originalité provient aussi du format de diffusion. Comme tout le monde l’a noté à chaque début d’épisodes la voix–off nous prévient du temps de relation restant à Andrew et Zelda, nous fournissant une chronologie des évènements. Les épisodes sont en effet diffusés d’après la lettre de l’alphabet et non chronologiquement. En effet d’après la voix off les épisodes dans l’ordre chronologique sont : 01 – 02 -03 – 04 – 05 – 07 – 06 – 11 – 08 – 09 – 10 – 12 – 13.

A to Z

Big Bird et Howard son mari du boulot !

Il faut tout de même reconnaître a la série d’être assez bien faite pour que cette chronologie ne nous importune pas, les épisodes sont très bien décorrélés les uns des autres aussi bien dans l’intrigue que dans le développement des personnages. Il aurait d’ailleurs était encore plus original de laisser planer quelques références à des évènements passés encore inconnu du téléspectateur. Cela aurait permis un second niveau de lecture de la série.

En effet on peut reprocher à la comédie un manque d’inspiration dans les intrigues des épisodes. Le déroulement de ceux-ci est similaire à chaque épisode et la résolution est trop souvent obtenue par une discussion à cœur ouvert d’Andrew ou de Zelda (s01e03 – s01e05 – s01e06 – s01e07 – s01e08 …). Bien sûr la communication est importante dans un couple, mais c’est à se demander si les scénaristes savent écrire autre chose que des monologues déballant la vie des personnages pour s’expliquer…

D’un point de vue scénaristique Andrew et Zelda traversent les phases normales d’un couple (dans le désordre): la rencontre de la famille, des ex-petits amis, des problèmes de communication (heureusement vite résolut par un dialogue à cœur ouvert), des remises en questions profondes de leurs vie professionnelle, le déballage de leur passé ainsi que des meilleurs amis envahissants acceptant mal leur relation. En somme, des problématiques banales pour un nouveau couple avec des dénouements banaux.

A to Z

Le couple de l’IT

De plus, si certains personnages montrent une véritable recherche avec chacun leur particularité (Bird Bird et son caractère spécial, Dinesh DJ connu), d’autres sont du déjà vu a l’instar de Stephie prenant les caractéristiques de ses partenaires (clairement repris de Ann Perkins de Parks and Recreation), les derniers ne sont autre que Andrew et Zelda : des personnages tellement anti-caricaturaux qu’ils le sont. Andrew est un « guy’s guy » mais est romantique, croit au destin et travaille dans une société de rencontres ce qui n’est pas sans rappeler son rôle dans Drop Dead Diva. Zelda bien qu’étant une « girl’s girl » a une profession d’homme (avocate) et ne recherche pas le grand amour, d’ailleurs en amour elle est plutôt prudente et a peur de s’engager, aussi un personnage plein de clichés.

Un final décevant

Ce final prématuré bien sûr est décevant car il ne correspond pas au caractère de ses protagonistes ! Sans spoiler, nous avons un romantique convaincu qui montre plus de persévérance dans l’épisode 2 lorsqu’il ne connaît pas Zelda que lorsque cela compte et une femme qui souhaite une carrière et ne veut pas s’engager mais qui renonce à une opportunité par amour (sans promesse) ! La seule fin logique de cet épisode (qui se déroule 4 mois avant la fin de leur relation) était qu’ils démangent tous les deux, nous ouvrant la voie à une éventuelle seconde saison : « A to Z of moving-in together ». A insister afin de faire 26 épisodes de leur relation, la série a manqué une belle occasion d’ouverture.

A to Z

Zelda rencontre Madeline, l’ex d’Andrew

Une série bien faite avec de bon acteurs

A to Z est faite avec maîtrise, les épisodes sont bien réalisés. le déroulement des épisodes ne laisse pas le temps de s’ennuyer car les temps d’action ou de réflexion sont bien disséminés. La voix off n’est ni trop présente, ni pas assez. Enfin, les acteurs sont bons ! On ne décèle pas de grosse faute de jeu, chaque acteur a trouvé le ton juste pour son personnage. En bref, A to Z est réalisée sans faute, seule lui manque un petit plus pour convaincre.

Une campagne de sauvetage qui porte ses fruits ?

Concernant une seconde saison ou bien la suite de la première, beaucoup auront remarqué que la série n’a pas réellement était annulée. NBC n’a juste pas recommandé d’épisode pour la première saison, mais s’est laissé la possibilité de le faire en cas de bonnes audiences par la suite. Les audiences ont fait défaut, en tout cas en « live ».

Mais la productrice exécutive qui n’est autre que Rashida Jones (Parks and Recreation) a lancé sur twitter depuis Novembre la campagne #saveAtoZ. Il est encore trop tôt pour savoir si ce pressing a fonctionné sur NBC mais il est bien probable que cette comédie classique mais légère et mignonne reviennent bientôt.


En bref, A to Z est une comédie romantique réalisée avec maîtrise et de bons acteurs mais sans étincelle pour la différencier. Elle a bien tenté de faire preuve d’originalité par ses personnages secondaires ou son format de diffusion mais la banalité du reste du show prend le dessus. Le résultat reste  très mignon et léger, la série fait un divertissement humoristique intéressant. Je la recommanderais tout de même, plus que Marry Me de la même chaîne qui elle a été confirmée.

Et vous qu’avez-vous pensez de cette courte saison ?

 A Lost Critic

Restez connecté sur facebook, twitter ou google+.

Publicités

4 réflexions sur “A to Z saison 1 : banale mais mignonne

  1. J’avais laissé tomber après l’annonce de l’annulation/non commande et vu ce que tu dis du final, ça ne me déçoit pas ! Et bizarrement moi j’accroche bien plus à Marry Me que ce que j’avais vu de A to Z ! 😛

    J'aime

    • Ben moi finalement au début j’acrochais bien a AtoZ, un peu a Selfie et pas trop A marry me. Au final j’accroche beaucoup a Selfie, AtoZ me passe le temps et Marry Me j’ai 5 épisodes de retard ! Mais bon puisque c’est la seule qui va continuer je pense que je regarderais quand même quand je veux une série de 20 min ^^

      J'aime

  2. J’avais hésité à me lancer dans cette série..et puis..j’ai attendu de voir si elle allait être annulée ou non. Après avoir lu ta critique, je me dis que je n’aurais pas accroché xD

    J'aime

  3. Pingback: TFSA #150 – Nouveautés Automne/hiver préférées | A Lost Critic

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s