Chosen, un thriller captivant !

Série de mon Challenge série 2015, j’ai avalé rapidement les 3 saisons ! Déjà car c’est une série courte, un format de 20 minutes avec seulement 6 épisodes par saison mais aussi car elle sait très bien jouer sur le suspense !

Ian Mitchell, un avocat, époux et père de famille, trouve un matin une étrange boîte devant sa maison de Los Angeles. Dedans : un pistolet chargé, la photo d’un inconnu, et un mot lui annonçant qu’il a trois jours pour le tuer… (Source : Allociné)

Un jeu tordu pour une intrigue captivante

Le but de la série : nous présenter un jeu macabre à travers une personne contrainte d’y jouer. Chaque saison suit un personnage différent et nous présente un nouvel aspect de l’intrigue. De part leur personnalités et expérience différentes chaque protagoniste nous amène au plus près des maitre du jeu correctement nommés The Watchers. Ainsi la série dévoile rapidement ses intrigues mais sait en poser de nouvelles. De qui sont les Watchers à comment sortir du jeu, chaque question y est abordée subtilement. Chosen sait profiter du suspens inhérent a son intrigue, sans en rajouter et en dosant bien le rythme des épisodes, le téléspectateur est captivé par l’action et les mystères entourant ces hommes malfaisants.

chosen_Ian

Ian Mitchel, star de la saison 1

Chosen est une série avec des rebondissements inatendus et efficaces, lorsqu’une personne plaît aux Watchers, de la difficultée est ajoutée à sa tache meurtrière, que ce soit éliminer un membre de sa famille ou l’un des meilleurs joueurs les Watchers ne reculent devant rien. Chaque arrivée de boite est un suspens à couper le souffle !

De plus, les intrigues se renouvellent souvent. Certes chaque saison suit un personnage différent dans sa découverte du jeu mais les étapes ne se ressemblent pas. Ainsi Ian Mitchel (saison 1) avocat récemment divorcé ne traite pas le problème de la boite comme Jacob Orr (saison 2) ancien ingénieur aujourd’hui Barman. Il est aussi intéressant de suivre dans la saison 3 des habitués blasés du jeu qui ont perdu une bonne part de leur humanité.

Un condensé d’action mais pas que…

Dès les premières minutes nous sommes plongés dans le cœur de la série, avec une présentation minimale des personnages la première boite arrive et la vie d’Ian Mitchel bascule. On suit le personnage principal quasiment dans chaque minute de ses premières journées de jeu. Loin d’être une série sur la vie quotidienne c’est un condensé d’action du protagoniste. Un moment de répit n’est jamais accordé car n’oublions pas que si l’on possède une cible à tuer, on est aussi une cible ! Les protagonistes (qui changent durant chaque saison), sont donc à la fois traqueurs et traqués tout en cherchant à trouver un sens à ce qu’ils vivent. En 20 minutes, chaque scène doit compter au maximum, néanmoins la série prend le temps de laisser transparaître les émotions de ses personnages, de nous immerger dans l’instant présent de celui-ci. Le tout forme une mise en scène parfaite, les 20 minutes passent à une vitesse folle et l’on s’attache très vite aux personnages.

chosen_Jacob

Jacob Orr, newbie de la saison 2

Le plus marquant dans cette série c’est son réalisme. Il est très facile de compatir avec les personnages, de se demander si nous ferions la même chose. Après tout ce sont des gens normaux qui voient leur vie chamboulée par la réception d’une boite. On suit chaque personnage dans sa découverte des règles du jeu, de leur compétition, certains s’en sortent très bien, d’autres ont plus de mal à l’accepter. La série nous fournit un panel de réaction possible à cette épreuve aux grès des rencontres du héros rendant les choses très intéressantes. Chaque protagoniste n’est pas un surhomme, n’a pas de capacité spéciale et ne sait même pas se servir d’une arme ! Il pourrait être notre voisin ou même nous et, en tant que spectateur nous sommes mal à l’aise mais ne pouvons décrocher de notre poste tellement l’histoire est prenante.

Un format original

Habituellement les séries thriller ont des formats de 45minutes sur des saisons plus ou moins longues de 10 à 22 épisodes. Ici nous avons non seulement des épisodes beaucoup plus court mais aussi des saisons plus courtes ! Rien n’est laissé au hasard et le format court des épisodes permet de tailler dans le gras pour ne garder que l’essentiel : chaque scène compte, une grande ingéniosité est nécessaire pour développer les personnages, l’action et faire avancer l’intrigue en si peu de temps !

Notons que la série est distribuée par Crackle, une entreprise de distribution de contenu en ligne possédée par Sony. Le but de l’entreprise est simple : servir de plate forme de distribution pour le contenu non seulement provenant de Sony mais aussi de contenu original. Avec cela en tête on peut expliquer le format de la web-série. En effet les webs-séries sont en général plus courtes et condensé que leur homologues télévisuelles, comme les séries Halo le format 20 minutes est parfait pour ce type de support.

Des acteurs au plus haut niveau

C’est LA raison pour continuer la série. Les acteurs y sont excellents et permettent de plonger entièrement le spectateur dans la fiction. En particulier Milo Ventimiglia, acteur non remarqué dans Heroes qui brille dans la première saison de cette série. D’ailleurs on regrette presque le format choisit qui nous fait passer si peu de temps en sa compagnie. On notera aussi la présence de Rose Mc Gowan (Charmed)  qui fait un retour plutôt remarqué dans les séries. Elle partage la vedette de la troisième saison avec Chad Michael Murray (saison 2 et3) que l’on peut aussi apercevoir dans One Tree Hill. Le manque de moyen, de sets de tournage ou bien de grosses explosions est grandement pardonné par la qualité du jeu des acteurs, sans aucune fausse note du début à la fin de chaque épisode.

chosen_rose

Josie Acosta, joueuse mère de famille de la saison 3

En Bref,

Je ne trouve aucun défaut à cette web-série, son intrigue est bien posée, très bien développée à travers des personnages captivants et terre a terre. Les héros sont des gens normaux sans capacités particulières donnant à la série une note de réalisme flippante mais captivante. C’est un thriller extrèment bien réalisé avec des acteurs superbes qui créent une véritable relation emphatique entre le spectateur et le personnage, plongeant ce premier dans l’univers de la fiction. C’est définitivement une découverte que je conseille a tous fans du genre ou non. Renouvelée pour une quatrième saison très attendue, nous suivrons les aventures de Jacob à partir de ce printemps !

A Lost Critic

Restez connecté sur facebook, twitter ou google+.

Publicités

7 réflexions sur “Chosen, un thriller captivant !

  1. Pingback: Tag Favorite Shows – Ce que je retiens de l’hiver 2015 | A Lost Critic

  2. Pingback: Chellenge série 2015 : bilan 2/6 | A Lost Critic

  3. Pingback: Challenge série 2015 : bilan 2/6 | A Lost Critic

  4. Pingback: Challenge séries 2015 : Bilan 3/6 | A Lost Critic

  5. Pingback: Challenge Série – avancer a pas de tortue (bilan 4) | A Lost Critic

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s