12 Monkeys – irrégulière mais captivante première saison !

12monkeysLa série inspire du film l’armée des 12 singes vient de se finir sur Syfy, d’ores et déjà renouvelée pour une seconde saison malgré des audiences variables cette série a surpris à plus d’un titre !

Nous sommes en l’an 2035. Les quelques milliers d’habitants qui restent sur notre planète sont contraints de vivre sous terre. La surface du globe est devenue inhabitable à la suite d’un virus ayant décimé 99% de la population. Les survivants mettent tous leurs espoirs dans un voyage à travers le temps pour découvrir les causes de la catastrophe et la prévenir. C’est James Cole, hanté depuis des années par une image incompréhensible, qui est désigné pour cette mission.
(source : Allociné)

Comme je le disais dans mon article sur le pilot, la série présente de gros atouts notamment une forte inspiration du film en faisant l’une des séries les plus intrigantes du moment. 12 Monkeys promet en effet d’élucider les nombreux mystères laissés en suspens par le film, ainsi que présenter la situation du futur et une enquête durant des décennies.

Elle peut se permettre ces promesses car, proposant une situation alternative de l’histoire elle peut y introduire de nouveaux éléments, sans risque de perturbation de l’original (parfait tel quel). Les différences entre les deux se situent principalement sur l’origine ou le sexe de certains des personnages, toutefois il semble que le voyage dans le temps soit aussi perçu différemment. En effet, dans le film, il est clair que le passé ne peut être changé car toutes les modifications qui peuvent être apportée l’ont été, or, la série montre clairement qu’un changement est possible dans l’épisode 105.

12Monkeys_ColeCassandra

Cole et Cassandra enquêtent en 2015

Avec une saison de 13 épisodes, la série avait une épée de Damoclès sur la tête et s’en ai globalement bien sortit. Le scénario est truffé de rebondissements surprenants, de twists efficaces qui laissent le téléspectateur stupéfait et curieux. Dans 12 Monkeys, personne n’est ce qu’il semble être et les personnages évoluent beaucoup au contact de l’enquête, les relations se modifient en fonction des dernières révélations, on a toujours de quoi apprendre d’un personnage ou d’une interaction.

De la même manière, la série ne nous laisse pas sur notre faim et fait avancer l’enquête rapidement, tellement rapidement même qu’au milieu de la saison, on pensait toutes les intrigues résolues à la fin ! Cette rapidité de développement résonne avec l’impatience de Cole et Jones de découvrir le responsable de l’épidémie. Bien sûr, les choses ne sont pas aussi simples et rien étant ce qu’il parait, à peine découvert un responsable qu’un autre prend le relais. A la manière d’un oignon la conspiration est complexe avec de multiples couches et se déroule même sur plusieurs décennies ! De quoi occuper Cole longtemps et ravir le spectateur.

Il est aussi intéressant de voir développé la technologie du voyage dans le temps plus avant, dans la série, la technologie n’est pas totalement maîtrisée menant à des erreurs temporelles cocasses augmentant le réalisme de l’histoire (épisode 102).

12Monkeys_Cole_Ramse

Cole et Ramse débrifent

Ce qui est marquant dans cette saison c’est son irrégularité. Dans la qualité des épisodes en premier lieu, certains sont magiques, bien réalisés, bien scénarisés et jouent de manière intéressante sur le suspens de l’enquête, laissent sans voix, d’autres sont ennuyeux et sans grand intérêt. Irrégularité aussi dans les dialogues et les personnages, des facilités scénaristiques sont repérable lorsqu’un personnage est mis sur la voie arrangeant la storyline au détriment de la logique, du caractère ou des relations concernées. Les deux exemples en sont Ramse et Aaron qui sont sortis de leur rôle de soutien pour prendre un rôle actif surprenant compte tenu de leur passé, et dans un cas n’apportant rien de très intéressant a l’intrigue. De plus, tous les personnages ne sont pas au même niveau, certains comme Cole ou Jones sont très bien rendus de par leurs acteurs mais aussi de par leur rôle particulier, d’autres comme Aaron Maker semblent ajouté comme un cheveu sur la soupe et ne se fondent pas dans l’équipe.

De plus, parsemé ici et là sont quelques incohérences, par exemple, si Cole peut changer le futur, quel est l’intérêt de le suivre (le futur) ? Est-ce une manière de nous prévenir que rien ne peut changer ? Pourtant dans l’épisode 105 un changement est réalisé…

Point de vue casting, comme je le précisait dans mon article précédent, Aaron Stanford (James Cole) et Barbara Sukowa (Jones) donnent de la profondeur à leurs personnages, Amanda Schull (Cassandra Railly) et Noah Bean (Aaron Marker) fournissent une piètre prestation et Kick Acevedo (Jose Ramse) est égal à lui-même. Notons qu’Emily Hampshire est une Jennifer Goines intéressante qu’on aimerait plus voir à l’écran !

12Monkeys_jonesSomme toute la série est ma préférée de ces 6 derniers mois, elle réussit le pari de s’inspirer d’un chef d’œuvre en faisant l’histoire sienne et en y introduisant son propre récit sans qu’il détonne. Les intrigues sont intéressantes, pleines de rebondissements inattendus. Suivre plusieurs trames temporelles à la fois présente finalement son intérêt afin de suivre et d’en apprendre plus sur Jones femme charismatique au rôle prépondérant. L’évolution du scénario et des personnages est captivante, surtout en ce qui concerne Goines qui restera un mystère longtemps. Toutefois, ses incohérences, facilités scénaristiques et irrégularités ne lui permettent pas de s’élever plus haut.

Finalement cette série est un pincement au cœur car elle aurait pu être beaucoup plus qu’une série agréable et divertissante, avec de meilleurs acteurs, une meilleure réflexion sur les personnages et une mise en scène différente la série aurait pu se mettre au niveau du film (pourquoi ne pas suivre que Cole ? Ou que le futur ?)

Notons que si vous en voulez encore avant la saison prochaine, Syfy a pubié des webepisodes mettant en avant d’autres personnages !

A Lost Critic

Restez connecté sur facebook, twitter ou google+.

Publicités

3 réflexions sur “12 Monkeys – irrégulière mais captivante première saison !

  1. J’ai beaucoup aimé cette première saison.
    Elle est très irrégulière, tu as bien raison et certains épisodes sont très creux.
    Mais j’ai finalement bien accroché et j’aime beaucoup cette relation Cole/Ramse qui me plait beaucoup.

    Aimé par 1 personne

    • Moi j’ai du mal avec Cole/ramse, le pire étant Aaron qui m’insuporte ^^ All in all j’ai adoré cette série et les derniers épisodes sont tops, la fin est bonne mais ce n’était pas gagné vu les ratés des débuts de saisons ! Mais bon je suis tellement fan de scifi que je pardonne beaucoup aussi 😀

      J'aime

      • J’ai eu beaucoup de mal avec Aaron aussi au début mais après ça allait mieux.
        Faut dire qu’il se fait beaucoup balader et que personne lui explique ce qu’il se passe. A sa place, je pense que j’aurai pété un câble bien plus tôt XD .

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s