En dehors des US : The Fall

En dehors des US est une catégorie du blog dédiée aux séries non-US ! Car oui les US savent faire de bonnes séries mais c’est loin d’être les seuls… Je vous ai déjà fait découvrir Bron (Suède-Danemark), Orphan Black (Canada), Continuum (Canada) et Les Revenants (France). Aujourd’hui, nous allons parler d’un pays nouveau dans cette catégorie à savoir l’Irlande avec The Fall.

Lorsque les investigations de la police nord irlandaise sur une série de meurtres n’avancent pas, une enquêtrice est envoyée à Belfast pour suivre l’affaire de plus près.

The Fall est une série policière sortie en 2013 sur la BBC two. Elle a la particularité de suivre à la fois le tueur et l’enquête, nous fournissant un tableau complet des protagonistes et de leurs mentalités. En effet, les deux points de vues sont intéressants et permettent de découvrir des personnages intelligents, profonds et complexes. The Fall a cette ambiance particulière et indescriptible des séries Anglaise, on ne peut la comparer à True Detective avec laquelle elle partage quelques attributs (dont le thème) mais la manière d’amener les intrigues, de filmer les personnages et de les ancrer dans le réel est totalement différente.

TheFall_PaulLe tueur, Paul Spector (Jamie Dornan) est un père de famille en apparence normale qui ne peut résister à l’appel du meurtre, non seulement on suit ses agissements et la manière sournoise dont il efface ses traces mais aussi sa vie familiale et ses problèmes de couple. On se rend rapidement compte de l’effet de ses escapades nocturnes sur sa vie personnelle et l’observons gérer tous ses problèmes à la fois. Personnage calculateur, méticuleux et obsessionnel il fait l’écho de Stella Gibson (Gillian Anderson) la femme chargée de l’arrêter.

Elle est aussi intelligente, déterminée et minutieuse que lui. Véritable miroir du tueur cela lui permet de comprendre sa psychologie, ses émotions et son mode opératoire comme personne. Distante et froide, elle représente une femme d’autorité que les hommes désirent et les femmes envient. Elle gère la politique et l’enquête d’une main de maître et semble ne douter de rien. Ces deux personnages sont les clés du succès de la série, ni caricaturaux, ni trop originaux ils sont tous les deux profonds et charmants. Très bien pensés, mis en scène et joués ils permettent à la série d’atteindre des sommets de réalisme.

On pourrait reprocher à la série sa lenteur dans le développement de l’intrigue principale, en effet, on prend beaucoup de temps pour situer les protagonistes et somme toute assez peu pour faire avancer l’histoire. The Fall, n’est pas une série policière classique, et, on ne se doute pas toujours des rebondissements. Les surprises sont nombreuses et l’attente des révélations fait partie du plaisir de la série. Car, même si le rythme est lent on ne s’ennuie pas, la mise en scène et le jeu d’acteur permettent toujours de prendre le temps de comprendre la psychologie des personnages.

TheFall_StellaLa série est bien réalisée et l’ensemble du casting est solide même si Gillian Anderson et Jamie Dornan sont clairement mis en avant. Parmis les personnages secondaires on peut remarquer Archie Panjabi qui a quitté The Good Wife cette saison.

Renouvelée pour une troisième saison aux enjeux cruciaux et avec seulement 12 épisodes à rattraper je conseille grandement cette série que j’ai découverte grâce à mon Challenge série 2015. Série signant le grand retour de Gillian Anderson à la télévision après une pause d’une dizaine d’année, elle plaira à tous les fans de séries et en particulier aux fans de Broadchurch ou True Detective.

Pour savoir si Stella coincera finalement Paul ou si il gardera une longueur d’avance rendez-vous en 2016 pour la suite de The Fall !

 A Lost Critic

Restez connecté sur facebook, twitter ou google+.

Crédit image : BBC 2
Publicités

5 réflexions sur “En dehors des US : The Fall

  1. Pingback: TFSA #112 : Les losers préférés | A Lost Critic

  2. Pingback: Challenge séries 2015 : Bilan 3/6 | A Lost Critic

  3. Pingback: Metal Hurlant Chronicles, de la SF française hors du commun | A Lost Critic

  4. Pingback: Challenge Série – avancer a pas de tortue (bilan 4) | A Lost Critic

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s