Dark Matter [Pilot] – Sans étincelles mais prometteuse

Dark Matter est une série de sci-fi faisant partie de la stratégie de Syfy pour reconquérir le marché de la science-fiction. Premier véritable space-opéra de la chaîne de ces dernières années, son script rappelle celui de Mission Genesis la première série originale de celle-ci. Comme précisé dans mon calendrier du mois de Juin, Dark Matter est à tenter pour de nombreuses raisons : son intrigue prometteuse, ses créateurs (Stargate) ainsi que ses acteurs jeunes mais néanmoins expérimentés. Notons aussi que la série est l’adaptation d’un comic du même nom.

Lorsque les membres de l’équipage d’un vaisseau spatial abandonné se réveillent après un sommeil forcé, sans aucun souvenir ni de leur identité ni de leur présence à bord, ils doivent alors s’associer et travailler ensemble pour survivre et faire face aux menaces environnantes, aux vengeances, trahisons et secrets cachés.

DarMatter_castDark Matter ne déçoit pas loin de là mais comparé à Sense8 sortie la semaine précédente elle fait moins mouche. On y retrouve de nombreux éléments familiers, notamment dans certains personnages et intrigues secondaires. Tout comme sa grande sœur Stargate, elle ne brille pas par l’originalité de son équipe, entre le bourrin qui résout tout par les armes et le ninja qui ne parle jamais mais se sert très bien de ses épées, les connaisseurs ne seront pas surpris.

De la même manière, le pilot a recours à un personnage quasi-omniscient afin de délivrer les informations (l’androïde en communication avec le vaisseau). Un peu dommageable, l’intrigue sortant comme un lapin d’un chapeau de magicien, cette technique permet de délivrer une intrigue rapidement sans effort. Dans le cas du pilot, l’android permet à l’intrigue d’avancer vite de manière cohérente et ainsi de se concentrer sur les personnages. A petite dose, une telle approche est acceptable mais pourrait rapidement lasser si cela doit durer. En effet, la présence du robot, bien que menant à l’addition d’un personnage curieux, rend les autres protagonistes caducs car ne faisant rien par eux-mêmes.

Toutefois, de nombreux éléments intéressants sont introduits dans ce premier épisode et promettent une saison remplie d’intrigues. Sans spoiler nous verrons bien sûr les protagonistes luter afin de recouvrer leurs identités, leur mission ainsi que comprendre les mystères de leur cargo (pour le moment inaccessible) ainsi que découvrir leurs capacités.

DarkMAtter_vaisseauL’esthétique de la série est bien réalisée pour le budget et le vaisseau est plus que réaliste. Celui-ci semble être une véritable ville flottante et ses nombreux recoins sont remplis de secrets qui ne demandent qu’à être découvert. Cette mine d’information sera je l’espère bien exploitée par la suite car elle promet les rebondissements les plus captivants de la saison.

A la manière de Stargate, Dark Matter est un divertissement intéressant, pleins d’intrigues en devenir et avec quelques ambitions. Seul space-opéra du moment j’espère que Dark Matter fera aussi bien que SG-1 en nous fournissant une mythologie complète et une touche d’humour malheureusement absente de ce pilote.

Pour savoir si le fait d’être amnésique vont amener les personnages à changer de ligne de conduite, rendez-vous dans la suite de Dark Matter !

A Lost Critic

Restez connecté sur facebook, twitter ou google+.

Publicités

9 réflexions sur “Dark Matter [Pilot] – Sans étincelles mais prometteuse

  1. Pingback: TFSA #112 : Les losers préférés | A Lost Critic

  2. Pingback: KillJoys – série d’été pas plus ! | A Lost Critic

  3. Pingback: Les séries de sci-fi/fantasy de l’été 2015 | A Lost Critic

  4. Pingback: TFSA #169 : Les nouveautés Printemps/Eté préférées | A Lost Critic

  5. Pingback: KillJoys [saison 1] – cresendo ! | A Lost Critic

  6. Pingback: Dark Matter – saison 1 : une mise en place longue et douloureuse… | A Lost Critic

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s